Asklearningcenter
- 701 -

Défiscalisation en outre-mer: Girardin ou Crédit d'impôts ?

Il existe deux types de bénéfices fiscaux quand il s’agit d’investissement en territoire DOM-TOM. Nous avons la diminution d’impôt et le crédit d’impôt. Notons que le dispositif Girardin en outremer, initialement accessible jusqu’à fin 2017, sera désormais disponible jusqu’à fin 2025. C’est valable pour 3 départements et régions d’Outre-mer: La Réunion, Guadeloupe et Mayotte. Les nouvelles mesures s’appliqueront également aux collectivités uniques que sont la Guyane et Martinique. La substitution du Girardin Outre-mer par le crédit d’impôt se réalisera de façon graduelle.

C’est quoi le dispositif Girardin ?

Le dispositif Girardin est un outil de défiscalisation outre-mer. Il incite le contribuable à effectuer un investissement dans des domaines productifs, immobiliers ou socials. En échange de quoi, l’investisseur perçoit une diminution d’impôts qui peut compter de 110 à 118% des montants investis.

Le Girardin fut lancé en 2003. Le programme sert de support à l’investissement en outre-mer et vient compenser les diverses handicaps caractérisant ces territoires. Nous pensons notamment à l’isolement géographique et à l’insularité. Ces régions sont également vulnérables aux difficultés économiques telle que le fort taux de chômage et la difficulté de leurs entreprises à obtenir des prêts bancaires. Il convient aussi de parler du pénurie de logements. Ces DOM-TOM connaissent également des croissances démographiques assez prononcées sans pour autant pouvoir rehausser le revenu moyen des ménages.

Son remplacement par le crédit d’impôt

Comme avancé initialement, le crédit d’impôt est venu en 2018 remplacé la loi Girardin industriel comme modèle d’investissement défiscalisant. Il sera notamment accessible sous forme de petits placements jusqu’en 2025. Néanmoins, il faut comprendre que le crédit d'impôt présente une carence quand il s’agit d’investissement des PME. Effectivement, ce sera à l’entreprise de présenter les capitaux. Le bénéfice fiscal ne sera obtenu qu’après coup. Le Girardin, à l’opposé, autorise un préfinancement de l’entreprise. Cela constitue un avantage de taille, surtout concernant le cas des entreprises ultramarines. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter Profina !